EDGAR MORIN, PENSEUR PLANÉTAIRE ET RÉSISTANT DE L’ESPRIT

« Les souvenirs viennent à ma rencontre »[1]

Un livre magnifique[2]nous projette le film-récit de la vie d’Edgar Morin, un géant de la pensée planétaire. C’est une traversée fabuleuse à travers l’histoire, les idées, la culture, la philosophie, les peuples, les personnalités et les drames du XXème et du XXIè siècle. Ce sont aussi des mémoires, modestement appelés « souvenirs » par l’auteur. Mais bien plus que cela, cette lecture est ressentie comme une bourrasque de récits passionnants qui nous emporte dans le maelström de personnages, de situations et d’évènements qui a baigné le parcours d’Edgar Morin. Il y met en scène la fresque cinématographique de son inépuisable connaissance de la vie, des gens et des idées. Il passe ses souvenirs au crible du portrait de ses contemporains, de ses aventures humaines, amoureuses, intellectuelles et politiques. Ces souvenirs sont génialement organisés ou mêlés dans le désordre chronologique et selon un méthode complexe de mixage entre les thèmes, les noms, les lieux et les évènements. Une tempête de révélations autobiographiques illustrées par des saynètes et autant de brillants ‘selfies’ littéraires et sociologiques.

La fiche de lecture en lien ci-après feuillette ces mémoires humanistes qui nous entrainent au-delà des murs idéologiques et psychologiques, au-delà des murs de la nototiété, au-delà du mur de Berlin.

EDGAR MORIN PENSEUR PLANÉTAIRE 2.12.19

 

[1]Edgar Morin, « Les souvenirs viennent à ma rencontre », Fayard, 700 p, septembre  2019

[2]E.M. op.cit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*